vendredi 17 mars 2017

Vote utile, vote futile ?

Dans un monde idéal, tout le monde aurait des convictions et voterait selon ses convictions.Tout le monde voterait utile, c'est-à-dire selon son cœur et selon sa raison. Mais il faut croire que certaines personnes sont trop incertaines de leurs convictions et ont besoin d'indications pour se déterminer.

Que l'on sacralise le droit de vote ou qu'on le considère, comme moi, comme un acte purement gratuit, accompli pour la beauté du geste, le « vote utile » semble une infamie.

Voter utile, c'est pécher contre l'esprit. C'est une faute morale et une erreur stratégique.

Le vote utile nous entraîne dans une spirale infernale (on sait que l'enfer est pavé de bonnes intentions), un cercle vicieux, et de compromission en compromission, de reniement en reniement, on n'aboutit qu'à retarder l'échéance fatale.

Je suis tombé sur cette citation dans un article : « Si tu n’agis pas comme tu penses, tu finiras par penser comme tu agis. » C'est l'évidence même. Pascal et d'autres le disaient, agir d'une certaine façon incline à penser de même. Et on finit par s'accommoder de tout, par vivre dans un monde aux contours imprécis et se laisser engloutir par lui.

Vous voulez voter pour Dupont-Aignan, et on vous le présente comme un « petit candidat » qui n'aurait aucune chance ? Il ne vous est jamais venu à l'idée que cela pourrait être pour de mauvaises raisons ? Vous ne vous sentez pas l'âme d'un justicier et vous ne chercherez pas à corriger cette situation ? Libre à vous. L'homme a été fait libre, et la liberté est sa plus grande arme.

2 commentaires:

  1. Dupont Aignan, Dupont Aignan...
    S'il en a des convictions il peut rejoindre Marine Le Pen et oublier son ego!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il sera toujours temps de la rejoindre entre les deux tours ! Ce serait même plus judicieux à mon avis.

      Supprimer